Bienvenue sur le site officiel de
Querrien.bzh

Ouvrez le robinet et l’eau coule, c’est si simple !

Depuis 1950, notre consommation d’eau a pratiquement doublé mais semble stagner ces dernières années.

Aujourd’hui, un breton consomme en moyenne 110 litres d’eau par jour à la maison. 93 % de cette eau (soit plus de 100 l/j) nous l’utilisons pour notre hygiène (bain, douche), les sanitaires et le nettoyage (linge, vaisselle, voiture, jardin) et seulement 7 % pour notre alimentation (boisson et cuisine). A cela, il faut ajouter l’ensemble des consommations collectives (environ 20 l/j) dont nous profitons, sur les lieux de travail, les écoles, les hôpitaux, etc. Au total, un breton consomme donc en moyenne 130 litres d’eau par jour. 

En Bretagne, malgré un climat réputé pluvieux, la ressource disponible pour notre alimentation en eau potable est limitée, en particulier en période estivale. A la différence d’autres régions françaises dont les réserves d’eau souterraines assurent un approvisionnement relativement constant toute l’année, en Bretagne 80 % de la ressource provient d’eaux de surface (rivières, fleuves et retenues) et sa disponibilité varie fortement selon les saisons et la pluviométrie annuelle. Il est donc nécessaire d’optimiser la gestion de la ressource et de maîtriser nos consommations d’eau.

Faire des économies d’eau c’est :

a.     Prélever moins d’eau dans la rivière et les nappes souterraines et ainsi préserver les milieux aquatiques.

b.     Mieux rentabiliser nos infrastructures (forage, stations de traitement et d'épuration...) et éviter d’avoir à mobiliser de nouvelles ressources.

c.     Épargner ainsi à la collectivité des investissements coûteux et une artificialisation supplémentaire du milieu naturel.

d.     Réduire les coûts de production et de traitement (assainissement) pour la collectivité.

e.     Faire des économies d’énergie (prélèvement, traitement, distribution...).

f.      Réaliser des économies sur sa facture d’eau (et d’EDF pour l’eau chaude).

       g.    Contribuer à l’échelle régionale à un développement cohérent de notre territoire

 

 

Consommation d’eau
(moyenne par habitant et par jour)

Un Africain

:

30 litres

Un Breton

:

130 litres

Un Français

:

165 litres

Un Européen

:

200 litres

Un Américain

:

400 litres

Source Ifen

 

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Téléchargement et consultation de documents :
 

 

 

 

 

 

Té  La reconquête de la qualité de l'eau en Bretagne :


La reconquête de la qualité eau en Bretagne par igepac

 

EAU POTABLE

Une fuite d'eau dans ses WC est un supplice chinois qui peut vous coûter cher !
Si vous voulez faire des économies (pouvant atteindre près de 150 euros par an), colmatez-la rapidement. 

Pensez à vérifier régulièrement le bon fonctionnement de votre installation et de vos canalisations d'eau. 
En cas de fuites, le signaler en mairie.
En cas d'urgence, l'usager peut téléphonner directement au services techniques de la mairie de QUERRIEN. 
au 02 98 71 37 40

 

 

RECUPERATION DES EAUX DE PLUIE

 

L'installation d'une cuve de récupération d'eaux de pluie est une alternative intéressante aux puits.

La qualité de l'eau de pluie issue d'une citerne est généralement plus sûre que celle provenant de la nappe phréatique sous votre logement. L'eau de pluie est idéale pour l'arrosage et plus encore ...

De plus l'installation d'une telle cuve est une opération « civique » dans la mesure où elle fera office de rétention d'eau pendant les gros orages et participera à la limitation des inondations.

Si les citernes d'eau de pluie sont devenues obligatoires pour les constructions neuves en Belgique, la technique est encore confidentielle en France ... il faut dire que cela représente un manque à gagner pour les agences de distribution de l'eau (qui sont des sociétés puissantes, devenues pour certaines des multinationales) ainsi que pour les sociétés de traitement de l'eau (qui sont souvent les mêmes).

·